Attirer et fidéliser les joueurs ?

Discussions sur comment créer un club et l'administrer.
Répondre

Que faire pour attirer de nouveaux joueurs et fidéliser les licenciés ?

Tarif licence attractif
6
21%
Cours/lectures avec joueurs forts
8
28%
Tournoi permanent + lots
5
17%
Fêtes
4
14%
Salons, portes-ouvertes, etc.
6
21%
Goodies (t-shirts, mugs, ...)
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 29

Avatar du membre
igotoy
Messages : 275
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 17:11
Club : 38Gr
Niveau : 5k
Pseudo KGS/IGS : igotoy
Localisation : Grenoble
Contact :

Attirer et fidéliser les joueurs ?

Message par igotoy » jeu. 20 oct. 2011 09:13

Salut,

Question ouverte : que faire pour attirer de nouveaux joueurs et fidéliser les licenciés ?

Il y a un sondage à choix multiple, les propositions pertinentes seront ajoutées au fur et à mesure. N'hésitez pas à commenter votre position ou à lancer des pistes de réflexion ;)
Dans la vie j'ai deux passions : mon pays et Bruce Lee !

RichardM
Messages : 25
Enregistré le : sam. 29 mai 2010 22:42
Club : Kitani (Bordeaux)
Niveau : 5k (KGS)
Pseudo KGS/IGS : RichardM

Re: Attirer et fidéliser les joueurs ?

Message par RichardM » jeu. 20 oct. 2011 17:45

Alors, je vais détailler point par point. A chaque point j'exposerai ce que je pense être le problème, et la solution que j'envisage dans l'instant T, sans prétendre que ce soit la meilleure possible.

Je pense que tout d'abord, avant de commencer à débattre sur ce qu'il faut faire, et donc se projeter dans l'avenir, il faut déjà être conscient de ce que l'on a présentement.
On a: une fédération française de go. Très bien, mais c'est quoi réellement? C'est une association de clubs, qui sont unis par un but commun: promouvoir et jouer au jeu de go. Pour certains clubs, étudier le jeu de go. Il faut bien visualiser que chaque club a son fonctionnement qui peut différer suivant le club, aussi un club peut être très axé sur les études, avec des commentaires de parties très théoriques, alors que d'autres clubs peuvent être plus axés comme "salon de go", où les joueurs sont des habitués venant jouer au go pour le plaisir, et commentant brièvement la partie. Je suis sûr d'une chose: on a besoin des deux sortes de clubs, car les deux sortes de clubs se complémentent.
Cependant, il n'y a pas de réel lien entre chaque club. Habitant de Bordeaux, si je vais au club Kitani à Bordeaux, si un cours à eu lieu à Toulouse, même si le cours était génial et pourrait m'apporter beaucoup, je n'y ai pas accès.
Donc, je dois me limiter aux ressources que m'offrent mon club. Ce qui peut ne pas me suffire, ou ne pas me convenir.
Ensuite, quand on joue au go, on peut éventuellement s'intéresser à la culture asiatique, et en regardant des films ou des mangas, avoir envie de la retrouver au club. Mais la déception est là quand on se réunit dans un club qui est dans un bar enfumé et où ça parle trop fort à notre goût, ça ne ressemble en rien à ce que l'on désirait.
Je pense que pour résumé, j'ai abordé dans ce chapitre sommairement plusieurs points de vues, voyons ce que je peux en tirer.

Attirer des joueurs:
Situation:
Pour cela il faut que les clubs sortent de leur coquille. Ce n'est pas en restant dans le club que l'on fera venir de nouveaux joueurs. Ceux qui viendront auront fait la démarche d'eux-mêmes, seulement trop peu le font (sinon ce sujet ne serait pas là).
Il faut donc sortir du club, et promouvoir le jeu de go en ville (ou à domicile, par des sessions d'études).
Pour cela, il faut déjà savoir quand sortir et où aller. Sortir pour sortir ... se retrouver en plein milieu d'une place avec un goban pliable et une pancarte indiquant "Initiation gratuite au jeu de go, venez nombreux!", ça n'a pas un franc succès selon moi.
Par-contre, si on peut savoir quand des évènements ont lieu, on peut s'y implanter. Mais quelle sorte d'évènements? si c'est pour la promotion de l'aviation, ça va faire un peu tâche un goban. Donc, des évènements qui sont axés sur l'asie généralement.

Solution proposée:
Je compte créer une fédération de culture asiatique d'ici les prochains mois. Pour faire simple, une fédération qui regroupera des associations qui sont dynamiques sur le plan réel, comme sur le plan virtuel (activités en ville ; site web mis à jour).
Avec le nombre d'associations éparpillées concernant la culture asiatique, commencer par regrouper les plus actives pour faire des activités en commun me semble être le principal objectif. Ensuite, des activités groupées auront lieu, ou même si elles ne sont pas groupées, un site référençant les associations les plus actives permettra aux clubs de trouver facilement les prochains évènements de leur région, ce qui pourra leur permettre de s'y implanter.
Puisque je compte créer ladite fédération (site internet en cours d'ailleurs), une sorte de partenariat avec la FFG pour avoir des prix réduits (ou une gratuité) pour assister aux activités qui seront organisées, voilà qui permettrait de promouvoir le jeu de go face à des joueurs potentiels (quelqu'un qui s'intéresse à la culture asiatique me semble déjà plus sensible à un jeu asiatique, qu'un passant lambda).


Fidéliser des joueurs:
Situation:
Chaque club étant indépendant, mais également "isolé", si une activité à lieu dans un club, elle n'est pas reportée sur une base de donnée commune permettant aux autres clubs d'en profiter. Aussi, cela pousse les joueurs à rester sur des structures sur internet, où ils peuvent avoir accès à un bien plus grand nombre de ressources, même en différé (car on est pas toujours disponible à l'heure pour telle ou telle activité).
Ensuite, le problème de la FFG me semble-t-il, c'est que les clubs ne sont pas tous les mêmes, et ne sont pas régis de la même manière. Donc un club peut très bien être un "salon de thé" dans une ville, et un autre club de go, dispenser une pédagogie réelle avec des commentaires de parties poussés. Et pourtant, les deux ont l'appellation "club".

Je me permet une petite aparté personnelle: j'ai une association (loi 1901, but non lucratif) pour la promotion et l'étude du jeu de go, pour pouvoir recevoir des dons en tant personne morale. Et nous avons en moyenne une quinzaine de membres par mois quand on fait la promotion de nos services. On a une salle sur KGS, qui tourne périodiquement (si je fais de la pub' ou non, si on fait des activités ou non). J'ai constaté que grand nombre de joueurs assistent à énormément de cours sur internet, ils cumulent les salles sur KGS pour avoir plein d'activités. Car dans les clubs, ça n'est pas forcément le top du top justement.
Nous, nous nous implantons également sur un plan réel, et nous comptons nous placer en parallèle de la FFG (je ferai une demande de partenariat une fois que j'aurai créé la fédération que mon association rejoindra), pour faire des études du jeu de go à domicile notamment. Le but est simple: pallier au problème de la FFG, car la FFG ne peut pas tout faire. Un club, c'est un club, c'est pas non plus une école. Nous pensons donc, pour les volontaires, faire des études sur un plan réel à domicile, pour les plus passionnés par le jeu (donc une minorité, car pour faire des études à domiciles, il faut être vraiment mordu du jeu). Le fonctionnement est le même que celui que nous avons sur internet, nous nous inspirons de la culture asiatique, voilà ce qui nous diffère de la FFG, nous jouons au go dans un cadre asiatique, alors que la FFG propose de jouer au go dans un cadre européen (pour faire bref).
Notre structure propose donc des "groupes d'études", qui ont chacun un référent, et les groupes se réunissent pour étudier ensemble, cela donne par la suite lieu à des activités: tournoi par équipe, etc. Le système est donc assez complexe, et requiert une équipe qui soit près à prendre en charge tout ceci (un référent par groupe, ça fait donc une personne sur cinq en moyenne).

Je ne pense pas que la FFG peut créer ce genre de chose en l'état, du moins pas dans tous les clubs. Puis, ce n'est pas le but de la FFG sauf erreur, car la FFG propose de jouer au go dans un cadre européen, avec des méthodes européennes (ne serait-ce que pour la pédagogie).
Par-contre, ce qui pourrait fidéliser les joueurs de la FFG, c'est un support sur internet (donc KGS), avec une base de donnée.
Il faudrait par exemple que les clubs qui font des "cours", ou qui reçoivent les services d'un fort amateur, ou autre, au lieu de poster les parties commentées uniquement sur leur forum le poste sur un forum "globale": comme celui-ci par exemple.

Solution proposée:
Créer une base de donnée globale, pour les ressources importantes. Je sais que cela se fait pour l'école de Fan Hui, je l'ai eu vu quelque part, je ne sais plus où. Mais il faudrait quelque chose de plus général, pour permettre aux joueurs d'évoluer en suivant un seul site. Et comme la fédération française de go veut faire évoluer ses joueurs, autant que ce soit sur le forum de la fédération (ou le site).
Pour ce qui est du suivie sur internet, je pense que sur KGS le problème c'est que chaque club a une salle dédiée.
Donc, on reste au même point: chacun dans son coin. Si il y avait des salles départementales par exemple, on verrait peut-être plus de rapprochement. Et les joueurs seraient peut-être plus intéressés par rester dans la FFG parce que justement, il y aurait un aspect "local": le club ; et un aspect global: internet.
Même, pour aller plus loin, mon association peut (bénévolement bien sûr) avoir un partenariat avec la FFG et étudier le go avec les volontaires les plus assidus, et cela dans un cadre asiatique (beaucoup de respect et de politesse donc, ce qui peut exclure certaines personnes).
Car, ne nous y méprenons pas, il y a énormément de joueurs "occasionnels", de joueurs "épisodiques". Notre association compte 15 entrées par mois quand on fait notre promotion, mais avant de faire notre promotion on regarde le nombre d'inactifs, et c'est flagrant. On a eu, en un an, à peu près 180 entrées, et ne reste à l'heure d'aujourd'hui que 80 personnes alors que nous étions plus de 350 avant de structurer l'association, pour ne pas "copier" la FFG justement, et imposer plus d'assiduité. Cela démontre bien que, un bon nombre de personnes n'ont pas envie de jouer assidûment, tout simplement. C'est le côté européen, certainement.
Donc, je pense qu'il faut être conscient qu'il y a plusieurs types de joueurs, et qu'il faut adapter la structure pour répondre aux besoins de tous. Quoi qu'il en soit, si on ne propose pas de structure sur internet pour les joueurs assidus, ceux-ci ne risquent pas d'avoir trop envie de rester. Ils vont aller faire des stages à l'étranger, ou suivre des cours sur internet.
Également, si on ne propose pas de structure pour étudier réellement le jeu, il ne faudra pas être étonné que le niveau des joueurs ne progresse pas. Après, je parle là de "grande" structure, sur internet notamment, puisque sur un plan réel ça se matérialise (notamment avec l'école de Fan Hui qui est pour moi une bien grande avancée). Il y a également l'équipe jeunes, qui aide à la progression globale des joueurs français. Mais, cela ne suffit pas selon moi. Et le niveau, ça aide à fidéliser des joueurs. Quand on a des joueurs forts qui peuvent enseigner, ou même simplement "aider" dans les clubs, ça aide les joueurs de passage à avoir envie de rester. Car, dans un club, il y a beaucoup d'adultes, et ça n'est pas forcément une personne qui a déjà des responsabilités familiales et professionnelles qui voudra s'impliquer dans l'enseignement dans son club. Il faut donc beaucoup de candidats potentiels pour avoir quelques résultats, aussi je pense que s'il y avait plus de joueurs en Dans dans les clubs, avec plus de théorie et de pédagogie, il y aurait plus d'intérêt pour les autres joueurs de rester.

Mais, pour conclure, que ce soit pour attirer ou fidéliser, je pense que la FFG est en retard sur une valeur fondamentale qu'elle a dû oublier par le poids des responsabilités qu'est la fédération: l'entraide et la cohésion. Il y a trop d'individualisme dans la FFG à mon sens, que l'on retrouve dans les clubs d'ailleurs. Trop de course au classement également.
Comme je le disais, même sur KGS où ce serait l'endroit idéal pour réunir plus de monde, les salles des clubs sont faites par ville, je trouve cela beaucoup trop restrictif (je sais, KGS ce n'est pas la FFG, mais c'est les utilisateurs qui créent les salles, donc les membres de la FFG).

Si quelqu'un pouvait me MP d'ailleurs pour m'indiquer qui contacter pour prendre contact avec la FFG pour préparer un partenariat, car j'ai plein d'idées pour faire avancer le go en France, et j'ai en plus les moyens de le faire.

En espérant avoir était constructif,
Richard.
Modifié en dernier par RichardM le jeu. 20 oct. 2011 18:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
igotoy
Messages : 275
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 17:11
Club : 38Gr
Niveau : 5k
Pseudo KGS/IGS : igotoy
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Attirer et fidéliser les joueurs ?

Message par igotoy » jeu. 20 oct. 2011 18:00

Superbe contribution au débat, bravo Richard !

Ce que tu proposes est ambitieux mais j'imagine que derrière il y'a une grosse masse de travail à développer. Ce qui me fait penser à une autre question : les pépètes (ffg-discussions/professionnaliser-la-ffg-t46.html).
Que ce soit les travaux en groupe ou la constitution de base de données, ça demande un bon investissement en temps (accueillir des joueurs, animer les sessions, mettre au propre les cours). Je suis tout à fait pour mais je doute que ce soit réalisable partout, de façon pérenne, sans rémunérer les "animateurs". Et l'argent manque un peu... (à mon humble avis personnel). Non ?
Dans la vie j'ai deux passions : mon pays et Bruce Lee !

RichardM
Messages : 25
Enregistré le : sam. 29 mai 2010 22:42
Club : Kitani (Bordeaux)
Niveau : 5k (KGS)
Pseudo KGS/IGS : RichardM

Re: Attirer et fidéliser les joueurs ?

Message par RichardM » jeu. 20 oct. 2011 19:38

Qui a dit qu'il fallait rémunérer?
Pourquoi rémunérer?
Pour la motivation, non?

Donc, ce n'est pas l'argent qui manque, c'est la motivation. L'argent sert juste de moteur, car c'est la chose la plus facile à trouver et à donner.
Seulement, si tu fais preuve de bonne volonté, que tu valorises les intervenants, déjà ils auront envie de s'investir.
Quand tu fais intervenir quelqu'un dans un club, il est déjà payé, mais son intervention reste propre au club.
Tout ce qu'il manque, c'est le travail pour mettre au propre cela. Donc, il suffit que parmi les personnes du club, une s'y plie et mette cela au propre pour le publier ensuite. A la publication, un "mis au propre par ..., pour le club de ...", ça fait toujours plaisir.
A cette personne, on lui accorde une "licence" par exemple, donc si elle invente un de ses amis, il n'aura pas la licence à payer.
Et là on fait d'une pierre deux coups: l'intéressé à envie d'inviter un ami, et son ami aura plus de facilités à venir au club, car il aura un "cadeau" déjà offert. Cela sert de récompense.
La fédération, c'est une association. C'est donc basé sur du bénévolat à la base. Si personne ne daigne contribuer un minimum, alors autant arrêter là le sujet, et renommer les clubs en "salon de go".

Personnellement, c'est l'individualisme qui encore une fois est omniprésent en France qui me semble encore une fois poser problème. Les gens sont bien contents de pouvoir se retrouver dans un club, non?
Le club est bien content d'avoir des subventions par la FFG, non?
Donc, les gens peuvent tout de même donner un peu d'eux-même voyons!
Je comprends que ça ne soit pas possible partout, suivant l'effectif et les personnalités: on ne peut pas forcer les gens à s'investir dans un projet, même un minimum.

Bref, je suis prêt à aider comme je le pourrai la FFG, une fois mon projet concrétisé (enfin, le stade suivant: l'officialisation, car il tourne déjà).
De toutes façons, si tout se passe comme je le prévois, certaines personnes déjà licenciés de la FFG rejoindront notre projet pour étudier le go dans un cadre différent (car c'est bien là l'intérêt, je le rappelle).
Une fois que nous aurons d'avantage de personnes, de plusieurs clubs, que nous aurons des ressources, ça ne me dérange absolument pas d'en faire bénéficier la FFG, et cela suivant les besoins également de la FFG.
Donc, si le seul problème est la rédaction des cours, etc. Je pourrai m'en occuper ultérieurement, en postant en parallèle les cours que nous ferons.
Car, une fois la structure plus aboutie, nous comptons faire intervenir très régulièrement des professionnels. Nous utilisons déjà un serveur vocal (et comme je l'ai proposé, je peux faire un serveur vocal pour la FFG, je verrai une fois que j'aurai officialisé la fédération pour cela, ça pourrait rapprocher les joueurs notamment).
Alors, il y a possibilité pour que je participe aux solutions que j'ai exposé, même si c'est passivement. Ayant des projets parallèles, et ne voulant absolument pas être concurrent en quoi que ce soit de la FFG, il me semble normal de mettre à disposition ce dont nous disposerons.

Mais, il faut bien noter que mes projets ont un point différent de la FFG, ce qui est bien souvent souligné par les personnes ne nous connaissant pas, c'est le fait que tout est "privé". L'accès n'est pas acquis sans rien donner en échange.
Nous ne sommes pas comme un club, où on entre sans même dire bonjour (ou dans le meilleur des cas, sans se présenter).
Je trouve tellement cela regrettable de se réunir, entre être humains, et de ne pas communiquer, que nous demandons à chacun de nos membres de se présenter pour obtenir l'accès à notre organisme. C'est peut-être cette barrière que nous avons instauré qui fait que j'ai plus de facilité de trouver des personnes pour mon équipe, des "animateurs" donc.
Car, nous, en tant qu'organisation, tout le monde se connaît, car tout le monde a fait la démarche initiale de se présenter.
C'est cela aussi la culture asiatique selon moi: le respect des autres personnes. On n'entre pas quelque part, que ce soit dans un lieu réel et physique, ou dans un lieu virtuel comme une salle sur KGS sans dire bonjour, et sans même dire un petit quelque chose pour se présenter (même les plus timides y arrivent).

Je pense que, ta façon de présenter les choses véhicule un bien grand message: selon personne ne bougera (ou trop peu de personnes) pour faire quelque chose de constructif car cela demandera du temps, et qu'il n'y a pas de volontaires en général pour ce genre de choses.
C'est dommage je trouve, et je pense que cela provient du fait que la FFG est trop laxiste. Elle manque de rigueur selon moi, dans ses clubs et dans son fonctionnement, ce qui fait que les gens ne veulent que profiter de ce qu'on leur offre sans forcément y contribuer.

Je comprend toutefois le mode de fonctionnement très ouvert de la FFG, même si je n'ai pas envie de l'adopter. :)

Bref, je te tiens au courant Igotoy, on avait déjà commencé à discuté pour le serveur vocal, comme convenu je peux toujours en mettre un à disposition pour la FFG si celui-ci était utilisé. Je pourrai même le financé d'ailleurs... on pourrait faire le test sur celui que j'ai pour mon association, en se disant que si X personnes viennent régulièrement ça vaut le coup d'en créer un dédié à la FFG que je pourrai gérer (ou je le crée et je donne les droits à qui il faudra).
Personnellement, je veux bien m'investir pour aider la FFG, mais quand je vois ta réponse, ça ne me donne pas envie de le faire directement, donc je le ferai indirectement pour éviter de trop m'impliquer. :)

etienne92
Messages : 11
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 08:59
Niveau : 15k KGS
Pseudo KGS/IGS : etienne92
Localisation : Toulon

Re: Attirer et fidéliser les joueurs ?

Message par etienne92 » sam. 17 oct. 2015 19:22

Bonjour,

ton sujet m'intéresse car je prévois de créer un club dans une région sans club à moyen terme (loir et cher à Vendome). Le problème, et je le conçois, c'est d'attirer les joueurs curieux et qui ne connaissent pas le go et de trouver puis de fidéliser les joueurs qui sont dans la région et qui ne se réunissent pas car il n'y a pas de lieu. Pour le premier cas, je pense que ton idée de mettre une table sur une place publique pour l'initiation de go n'est pas tout à fait adapter. Je m'explique : dans les villages et villes, en début d'année scolaire, il y a généralement un rassemblement de présentation de clubs existants en ville. Pourquoi ne pas y participer comme dans "un salon asiatique"? Généralement, dans ce genre de salon, les tables d'initiations de go attirent les gens car c'est le seul endroit où on peut s'asseoir sans débourser de l'argent et le jeu, par sa simplicité, attire la personne (voir les salons parisiens et régionaux de mangas et asiatiques pour confirmation.) Ensuite, il faut la salle de réunion. Je suis d'accord avec toi, les cafés sont inadaptés car on se réunit qu'une fois dans un espace limité. L'avantage est qu'on peut attirer les curieux. L'inconvénient, c'est qu'on a pas d'espace pour se réunir comme lieu de club de go où on peut aller quand on veut et où on joue et pour entreposer le matériel et faire ce qu'on a envie pour présenter le go comme les cours de go, etc... De plus, et j'en ai déjà parlé quand j'habitais à Paris, il faut médiatiser le go au même titre que la pétanque, les échecs ou les dominos. Je parle de retransmettre au minimum une fois par an sur une chaine locale une partie commentée comme en pays asiatique. çà permettrait de faire connaitre le go car lorsqu'on demande à la première personne qu'on rencontre dans la rue ce qu'est le go, personne ne le sait. Or, et je suis d'accord avec la FFG, le problème énorme est le financement : Est ce que les aides accordées suffisent ? je ne le pense pas. Pour moi, il faut de l'implication personnelle et cet option complique la donne car les gens ont du mal à donner de l'argent pour aider les clubs. C'est vrai qu'une retransmission de partie de go de KGS sur une TV commentée par un joueur fort au club ou une retransmission via "Youtube" de parties professionnelles serait génial dans un club mais le matériel coute cher en premier achat et il faut de l'argent. Bref, j'espère que mes idées vont aider.

Répondre