Professionnaliser la FFG ?

Discussions et réactions sur le fonctionnement de la FFG et sur l'échelle de niveau.
Répondre
Avatar du membre
igotoy
Messages : 275
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 17:11
Club : 38Gr
Niveau : 5k
Pseudo KGS/IGS : igotoy
Localisation : Grenoble
Contact :

Professionnaliser la FFG ?

Message par igotoy » lun. 8 mars 2010 18:38

Bonjour,

Lançons le débat :

- A quoi cela servirait de professionnaliser la FFG, en rémunérant des administratifs, pédagogues, joueurs et autres personnels ?

- Comment pourrait-on financer cette professionnalisation ?
Dans la vie j'ai deux passions : mon pays et Bruce Lee !

Avatar du membre
LDL
Messages : 70
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 23:59
Niveau : 1d
Pseudo KGS/IGS : LDL
Localisation : Asie
Contact :

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par LDL » lun. 15 mars 2010 16:04

.


deja affilier plus de joueurs, non ?

je suis assez etonne de savoir qu'il n'y a que 1600 affilies, sur le nombre de joueurs de Go, qui de toute facon reste quand meme relativement faible...
Le probleme est aussi, que la France est un pays vrament tres vieux, les couples ne faisant pas bcp d'enfants, ce qui peut aussi se comprendre maintenant,
vu le cout de la vie qui a quand meme bien scandaleusement augmente, donc c aide pas vraiment a developper le jeu...

Apres, je serais bien content d'avoir des retours d'informations justement sur les revenus de la FFG, comment recolte elle des budgets, comment elle les redistribue ? je suppose que la grande partie retourne sur des organsations d'evenements, comme les tournois, non ?



.

Simon
Messages : 29
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 01:32

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par Simon » mar. 16 mars 2010 10:56

LDL a écrit :Apres, je serais bien content d'avoir des retours d'informations justement sur les revenus de la FFG, comment recolte elle des budgets, comment elle les redistribue ? je suppose que la grande partie retourne sur des organsations d'evenements, comme les tournois, non ?
On trouve sur cette page toutes les informations officielles sur les budgets de la FFG.

D'une manière générale, la majeure partie de l'argent que reçoit la FFG, c'est la prise de licences.

Avatar du membre
igotoy
Messages : 275
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 17:11
Club : 38Gr
Niveau : 5k
Pseudo KGS/IGS : igotoy
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par igotoy » mer. 17 mars 2010 17:35

Simon a écrit : On trouve sur cette page toutes les informations officielles sur les budgets de la FFG.
D'ailleurs on peut lire dans le compte rendu d'AGO 2010 (http://ffg.jeudego.org/informations/off ... AG2010.pdf), au point 8, que le sujet de la profesionnalisation de la FFG a été abordée et qu'il devrait l'être plus en détail lors de la prochaine réunion de CA.

Débattre du sujet ici peut-être un bon moyen de préparer le terrain.

Allez je me lance :

- A quoi cela servirait de professionnaliser la FFG, en rémunérant des administratifs, pédagogues, joueurs et autres personnels ?

- Plus de pédagogues (rémunérés) permettrait plus d'écoles de Go. Ca serait là une bonne façon de répandre le Go chez les jeunes et multiplier les pépinières à champions. On peut alors espérer une plus large diffusion dans les écoles, une meilleur représentativité à l'international et l'élévation du niveau moyen.

- Le travail de communicants professionnels permettrait de toucher plus de médias et de gagner en visibilité. Le Go est bien caché pour le moment, il suffit de poser la question "tu connais le jeu de Go ?" à son entourage pour s'en convaincre (évitez de poser lorsque vous êtes au club, quoique).


- Comment pourrait-on financer cette professionnalisation ?

- La FFG pourrait créer une franchise/licence pour des livres, du matériel, des produits dérivés. Mais aussi pour des locaux, maisons du Go et autres lieux de rassemblement (bars associatifs).

- Le sponsoring pourrait être développé, pour les grands tournois et congrès mais aussi pour les petits évènements intra-clubs.

- Peut-être y a-t-il une façon d'obtenir des subventions de l'état.

- On peut chercher des mécènes (sur 1300 licenciés y'en a bien un qui va gagner au loto non ?).
Dans la vie j'ai deux passions : mon pays et Bruce Lee !

Gérald
Messages : 15
Enregistré le : dim. 21 mars 2010 13:53
Club : Chambéry
Niveau : 4K
Pseudo KGS/IGS : gofrit
Localisation : devant un goban (de moins en moins)
Contact :

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par Gérald » dim. 21 mars 2010 15:15

igotoy a écrit :- Plus de pédagogues (rémunérés) permettrait plus d'écoles de Go. Ca serait là une bonne façon de répandre le Go chez les jeunes et multiplier les pépinières à champions. On peut alors espérer une plus large diffusion dans les écoles, une meilleur représentativité à l'international et l'élévation du niveau moyen.
Salut,

Encore faudrait-il définir ce que l'on entend par "école de go" :D

Je ne suis pas sur que la création d'école de go soit une bonne idée dans l'immédiat, et ce pour quelques points :
Ce n'est pas l'école qui va répandre le Go chez les jeunes mais les jeunes eux-même, il ne faut pas se leurrer, on est loin d'attirer les foules.
En plus il faut mettre en parallèle de la volonté du gamin la volonté parental qui préférera les activités sportives reconnues (foot, rugby, tennis, golf, voir échecs) plutôt que le go, qui n'est au final, pour les plus cultivés qu'un mot de 2 lettres pour cruciverbistes.
Récemment un prof du club nous informais que son administration considérait le jeu de go au même titre que la belote !!! Même pas aux échecs !!

Tu disais de poser la question :
igotoy a écrit : "tu connais le jeu de Go ?"
Mais je te propose d'aller dans un magasin de type "grande surface" spécialisé jeu (type King jouet) et de dire :
"J'aimerai acheter le jeu de go, c'est très important, où se trouve-t-il je ne le trouve pas ?"
Et là observe la tête du vendeur ^^.

Donc, perso, avant de penser à professionnaliser la FFG (qui est déjà semi-pro si on compte le salaire de Fan) on devrait surtout faire un gros travail de fond pour mettre le go sur le devant de la scène.
Et surtout refaire le packaging (voir un relooking) du jeu avec des règles suffisamment explicite et vendable par un négociant de jeu (ce qui l'intéresse après tout c'est la rentabilité).
Et si le négociant est content, nous aurons notre sponsor officiel (voir partenaire) et nous commencerons à obtenir des "royalties" et alors se posera la question de la professionnalisation.
Si nous avons un industriel du jeu de "notre côté", cela signifie un marché, si il y a un marché cela signifie des joueurs, si il y a des joueurs, ils iront quelques fois aux clubs, voir y resteront.
(un post est-il déjà ouvert à ce sujet ?)

En fait, j'ai vraiment l'impression de mettre la charrue avant les bœufs avec cette histoire de professionnalisation (même si c'est dans 5 ans)

En parlant de relooking, ce n'est pas la fédération coréenne qui a lancé ce nouveau jeu badook ? basé sur les règles de go mais avec des ajouts "mmo" (pièges, coup fantôme, position caché au départ,...) ???

Gérald.
Président Club de go de Chambéry
- Ne s'est pas exprimé sur ce forum depuis juillet 2016

Avatar du membre
LDL
Messages : 70
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 23:59
Niveau : 1d
Pseudo KGS/IGS : LDL
Localisation : Asie
Contact :

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par LDL » lun. 22 mars 2010 23:22

.


Cela rejoint tout a fait ce que je pense personnellement :
Le Go doit avant tout etre mieux diffusé médiatiquement,
et sur les médias visuels, et sur internet, autant d'une point de vue qualitatif que quantitatif.


.

Avatar du membre
Pierre
Messages : 55
Enregistré le : jeu. 18 févr. 2010 19:37
Club : 92BB / TgMs
Niveau : 7k
Pseudo KGS/IGS : Pierre
Contact :

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par Pierre » mar. 20 avr. 2010 17:35

Vous décrivez tous les deux un serpent qui se mord la queue.
Pour médiatiser un peu plus, il faut mettre des personnes sur le sujet.
Un nombre important de bénévoles travaille déjà tant bien que mal de faire tourner les institutions telles qu'elles le sont à l'heure actuelle et pour l'instant à part des actions ponctuelles, il est difficile dans la durée de pouvoir donner une meilleure visibilité comme celle décrite dans les précédents messages car manque de temps et d'argent.

Par expérience, je dirais qu'il faudrait une préparation sur 6 mois sur Paris (moins peut être en province) pour espérer avoir une couverture médiatique minimale avec les moyens financiers que nous pouvons nous permettre d'utiliser. (je ne vais pas détailler le prix d'un conférence de presse, de l'envoi en masse de message, lettre, déplacement, forfait téléphonique, aides pour rédaction des dossiers, ...)

Pour ma part, si on veut réaliser une étape pour pouvoir professionnaliser la FFG, dans le but de développer encore plus le go en France, il faudrait agir selon plusieurs étapes (demandant également des moyens humains, de l'organisation, voir des moyens financiers) :
- se faire connaître auprès des services locaux liés aux associations (les maisons des associations à Paris par ex, le CAP, ...)
- réaliser des partenariats avec le tissu associatif local dans le but d'entraide pour la réalisation d'évènements particuliers ou d'ateliers spéciaux ou autres
- commencer avec les évènements existants voir créer des évènements ciblés (petits au départ par exemple) permettant de déposer des dossiers de subvention dans les villes, département, région (demande à déposer avant l'adoption du budget prévisionnel de l'année où on veut la subvention (en général avant novembre de l'année avant))
- chercher également des sponsors (les banques tout d'abord), notamment dans des domaines qui n'ont pas forcément à voir (un tournoi en Roumanie était sponsorisé par une entreprise de constructions métalliques)
- envoyer des news régulières aux média, avec insistance pour les évènements spéciaux (préparer des articles tout faits modifiés sur qq mots selon les journaux)
- ...

Toutes ses actions demandent énormément de temps, même en commençant petit.
Tout ça ne tient pas en compte l'organisation classique telle qu'on la connait.

D'autant que nous avons des problèmes internes liés au monde associatif : la stabilité des bénévoles.
On ne peut pas obliger une personne qui se dévoue à rester à un poste lorsqu'il est efficace.

Donc je pense qu'on a encore beaucoup de temps avant ne plus voir un vendeur horrifié en demandant "vous pouvez me dire comment ça s'écrit ?"

pyc
Messages : 2
Enregistré le : ven. 7 mai 2010 13:12

Re: Professionnaliser la FFG ?

Message par pyc » ven. 7 mai 2010 13:27

Je suis d'accord,

Pour faire des choses il faut de l'argent et pour avoir de l'argent il faut faire des choses ... Mais si j'ai bien compris la question, c'est par quoi on commence ?

Une chose est sure c'est que si on veut rien faire on n'a pas besoin d'argent donc finalement, professionnaliser la fédé ça n'a d'intérêt que si les roles qu'on souhaite lui attribuer nécessitent beaucoup d'investissements, trop pour des bénévoles.

Si effectivement, le seul objectif est de promouvoir le go en France pour avoir plus de joueurs sans contraintes de nombres de licenciés supplémentaires pour un temps donné, peut-être que la professionnalisation ne se justifie pas puisqu'on ne peut pas associer une quantité de travaille ou d'argent à cette tache.

Après, si on veut tripler le nombre de licenciés en disons trois ans, que nos meilleurs joueurs atteignent le niveau "jeune pro", organiser plusieurs tournois susceptibles d'attirer les meilleurs joueurs du monde, ben ça paraît indispensable ...

Donc finalement, la question c'est quelles sont les fonctions que nous attribuons à notre fédé ?

Personnellement, je participe à la nouvelle formule de Fan et j'en suis content, je pense que c'est une bonne chose et que ca permet aux joueurs motivés d'avoir un moyen d'exprimer leur motivation. Donc je ne pense pas que ce soir prématuré car si il faut se battre pour pouvoir avoir accès à des moyens de travailler, il y a de quoi en démotiver plus d'un. A l'inverse, un système de mini-compétition ou on peut se mesurer régulièrement à des joueurs de son niveau entretien et développe l'envi et le désir de jouer et finalement de s'investir dans le go.

Plusieurs idées et questions intéressantes ont été soulevées mais n'ayant pas trop de temps sur le moment, je me contente d'essayer de recentrer le débat. Si on sait les objectifs qu'on veut pouvoir attribuer à la fédé, la question de professionnaliser ou pas n'aura plus de sens à mon avis car la réponse sera dictée par la nécessité.

Répondre