Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Le forum de la ligue Rhône-Alpes.
Répondre
Pio2001
Messages : 160
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:45
Club : Lyon Shinogi
Niveau : 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS : Pio2001

Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Pio2001 » mar. 20 févr. 2018 00:17

Bonjour,
Le club de Lyon va accueillir le challenge Rhône-Alpes au mois d'avril, et comme ce sera moi qui m'occuprerai des tirages, j'aimerais avoir quelques infos sur son fonctionnement pour bien organiser cela.

Le réglement du challenge indique que le classement des joueurs se fait au nombre de victoires.
http://ligue-rhonealpes.jeudego.org/wp- ... -Alpes.pdf

Or, la page de la ligue publie actuellement un classement aux points McMahon !
http://ligue-rhonealpes.jeudego.org/?page_id=31

Si le classement (et donc les appariements) sont en McMahon, quel est le plancher, quelle est la barre, y a-t-il un plafond pour les handicaps, et les handicaps dépendent-ils des points McMahon ?

Si au contraire le classement est au nombre de victoires, comment fait-on les appariements ? Si tout le monde a des points et que deux nouveaux joueur s'inscrivent, l'un à 1 dan et l'autre à 20 kyu, Open Gotha va les apparier ensemble puisqu'ils seront les seuls à avoir 0 points.

D'ailleurs comme il s'agit avant tout d'une rencontre entre clubs, à quel seuil fixe-t-on le critère pour éviter les appariements entre joueurs du même club ?

Enfin, le règlement indique d'une part que "Les joueurs s’inscrivent soit à leur niveau officiel de l’échelle soit à un niveau légèrement supérieur s’ils ont progressé.", et d'autre part que "La LRA veille à ce que le club organisateur suive, en tous points, les conditions d’agrément FFG".
Or, ces conditions interdisent à un joueur de s'inscrire à un niveau supérieur à son niveau officiel, même s'il a progressé.

Qu'en est-il en pratique ?

Avatar du membre
Vaga
Messages : 77
Enregistré le : dim. 24 août 2014 01:40
Club : Grenoble
Niveau : 1d FFG
Pseudo KGS/IGS : miniruto-KGS/Vaga -2

Re: Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Vaga » mer. 21 févr. 2018 12:43

J'avoue être un peu à l'ouest sur cette compet car je pense en changer les règles qui sont lourdes à mettre en place.
En effet je dois modifier le classement et intégrer les challenge de Chambéry et d'Annecy sous peu à ce classement.

Actuellement - pour cette année - le pairing se fait à handicap réel, sans plafond - les handicaps dépendant des points macmahon.

On fait donc un classement global sous un fichier opengotha (c'est au respo compet de la ligue de le faire) et un classement de la phase sous un autre fichier opengotha (et ça c'est à l'orga de la phase de le faire).

Ce règlement est ancien et le joueur doit maintenant s'inscrire à son niveau FFG quoiqu'il arrive.

Pio2001
Messages : 160
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:45
Club : Lyon Shinogi
Niveau : 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS : Pio2001

Re: Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Pio2001 » mer. 21 févr. 2018 14:03

Merci,
Tu dis que les handicaps dépendent des points McMahon. C'est donc que tout le challenge se joue en McMahon ? Ce n'est pas du tout la même chose que de jouer au nombre de victoires.

Au nombre de victoires, on récompense ceux qui participent à toutes les phases, même s'ils sont débutants. Une personne d'un club local qui joue une seule ronde parce qu'il est là par hasard n'a aucune chance d'être bien classé.
Aux points McMahon, si on n'a pas de plafond, il suffit que Motoki Noguchi 7 dan s'inscrive à une seule ronde pour être largement en tête, même s'il perd cette partie.
...Sauf s'il y a une barre McMahon, ce qui n'est toujours pas clair pour moi.

Et pour les appariements intra-clubs ? Je suppose qu'on peut qu'on peut fixer la limite à 9 pierres : on apparie deux joueurs qui ont 9 kyu d'écart et on les fait jouer à 9 pierres plutôt que d'apparier deux joueurs du même club. Les gens se déplacent pour rencontrer des joueurs de clubs différents, non ?

Le règlement que j'ai donné en lien est-il d'actualité ?
Si tu as besoin d'aide, je peux écrire un nouveau règlement.

Pio2001
Messages : 160
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:45
Club : Lyon Shinogi
Niveau : 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS : Pio2001

Re: Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Pio2001 » mar. 6 mars 2018 21:26

Salut,
Le réglement dit qu'il faut classer les joueurs au nombre de victoires. Je pense que c'est le bon esprit : on récompense le joueur ou la joueuse qui va réussir à boucler le tour de tous les clubs de la région, et on pénalise celui ou celle qui reste dans sa ville et ne fait que deux rondes.

Par contre, le départage au SOS n'a aucun sens. Un SOS élevé signifie que l'on a été apparié contre des joueurs plutôt nomades, et un SOS bas, contre des joueurs plutôt sédentaires. Cela ne veut rien dire ! Le SOSW que propose Open Gotha fonctionne pour un championnat de club en suisse toutes rondes, avec 6 inscrits et 5 rondes et tout le monde rencontre tout le monde. Pour le challenge, ce critère ne fonctionne pas.
Un "SOR" (sum of opponent's rating) aurait déjà plus de sens : cela favorise la personne qui a joué des parties difficiles. C'est l'esprit d'origine du SOS. Par contre, il ne pourrait pas y avoir de SOSOR, le chiffre obtenu ne signifiant rien du tout. Il faudrait définir le SOR en prenant directement le rating en points ELO (centième de rang).

Mais on pourrait aller plus loin, et proposer carrément un départage au nombre de rondes jouées. Certes, cela favoriserait les personnes ayant le plus mauvais rapport victoires/défaites, mais de toutes façons, le challenge étant à handicap réel et sans plafond, le rapport victoires/défaites ne veut pas dire grand chose.
Note que d'après l'étude de Dave de Vos sur l'échelle européenne, les différences de niveau à l'échelle sont compatibles avec le handicap même dans les dan élevés.

De toutes façons, pour moi, je meilleur joueur de la région se décide au championnat de ligue, tandis que le challenge sert à faire voyager les clubs.

Pio2001
Messages : 160
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:45
Club : Lyon Shinogi
Niveau : 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS : Pio2001

Re: Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Pio2001 » mer. 7 mars 2018 13:50

La nuit étant passée, je m'aperçois que j'ai écrit n'importe quoi !

Le SOS dans Open Gotha 3.45 possède une option pour ajouter 0.5 points à chaque fois qu'un adversaire à manqué une ronde, donc mon premier argument ne tient pas.
Les parties sont jouées à handicap réel, donc le rating de l'adversaire ne change pas la difficulté de la partie.
La probabilité de victoire étant a priori de 50/50, avoir un rapport victoires / défaites supérieur à 0.5 est une performance remarquable.

Donc le SOS est un critère de départage correct (à la condition obligatoire d'attribuer 0.5 points par absence de l'adversaire)
Le "SOR" serait un critère de départage idiot, puisque les parties sont jouées à handicap réel
Un départage au nombre de rondes jouées serait absurde : cela favoriserait, à nombre de victoires égal, ceux qui ont mal joué (4 victoires sur 12 rondes) et pénaliserait ceux qui ont bien joué (4 victoires sur 4 rondes).

Donc si je résume, localement, on fait un fichier McMahon (pour apparier les joueurs de niveau proche), pas de plafond, pas de plancher, handicap réel, ne pas apparier les joueurs de même club, préférer un écart de niveau de 9 pierres.
Et globalement, un fichier Suisse, compter 0.5 points au SOS des adversaires absents.

C'est bien ça ?

Par contre, quand tu dis "les handicaps dépendant des points macmahon", tu parles des points McMahon locaux (rang le jour du tournoi + victoires à la ronde 1 de la phase en cours), ou globaux (rang à la date de début du challenge + toutes victoires depuis le début du challenge) ?

Pio2001
Messages : 160
Enregistré le : sam. 28 sept. 2013 17:45
Club : Lyon Shinogi
Niveau : 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS : Pio2001

Re: Fonctionnement du challenge Rhône-Alpes

Message par Pio2001 » mar. 20 mars 2018 14:15

Bonjour,
Je suis en train de regarder comment établir le classement du challenge Rhône-Alpes. Je me pose la question du départage.

Le réglement dit :
Les critères de départage sont les suivants (par ordre d'importance décroissante) :
- Nombre de victoires
- SOS (somme des points des adversaires rencontrés)
- SOSOS (somme des SOS des adversaires rencontrés)
- Meilleur niveau à l'échelle le jour de la dernière phase
En réalité, la notion de SOS est plus compliquée que cela. Dans Open Gotha, à l'origine, le SOS, c'était la somme des points des adversaires, plus N fois le score initial du joueur, N étant le nombre de rondes qu'il a sautées.
Depuis la version 3.45, une nouvelle option permet d'ajouter à ce SOS 0.5 point par ronde sautée par chaque adversaire rencontré.

Si le score est le nombre de victoires, le score initial de tout le monde est de 0, et le SOS représente avant tout le nombre de rondes auxquelles on a participé.
Par exemple, à l'issue de la phase 2, un joueur qui a fait 3 rondes et 3 victoires a un SOS en principe inférieur à un joueur qui a fait 4 rondes et 3 victoires, car la ronde sautée lui apporte 0 points de SOS.

Ce SOS comporte, dans une moindre mesure, la notion de force des adversaires rencontrés : comme on compte 0 par défaite de l'adversaire, 1 par victoire, et 0.5 par ronde où n'a pas été inscrit, plus l'adversaire a un taux victoires / défaites élevé, plus il alimente le SOS. Comme le tournoi se joue à handicap réel, le rapport victoires / défaites est un indicateur de la performance du joueur par rapport à son niveau à l'échelle, et comme on l'affronte nous-mêmes à handicap réel, la difficulté de la partie dépend essentiellement du fait que le joueur soit sous-classé ou surclassé.

En revanche, après le SOS, il y a le SOSOS. Là, ce n'est encore pas clair pour moi.
Pour les rondes qu'on a sautées, je suppose que le SOSOS compte N x 0.5 points, N étant le nombre total de rondes du challenge, et 0.5 par ronde étant le SOS par défaut d'un adversaire fantôme, mais je n'en suis pas sûr.
Pour les joueurs ayant joué le même nombre de rondes, par contre, le SOSOS va favoriser principalement les joueurs qui ont été appariés avec des participants assidus (qui ont le meilleur SOS), et de façon secondaire seulement les participants appariés avec des joueurs ayant rencontrés des joueurs surclassés. Ce n'est pas du tout intéressant. Pourquoi faire passer devant un joueur sous prétexte qu'à l'appariement, il est tombé sur quelqu'un qui a participé beaucoup ?

Il vaudrait peut-être mieux utiliser le nombre total de rondes où on a participé comme départage, pour récompenser ceux qui font vivre le challenge.
On peut même se demander s'il vaut mieux utiliser dans l'ordre le nombre de rondes, puis le SOS tel que défini plus haut, ou l'inverse.

Répondre