Dérive des echelles de niveau ?

Discussions et réactions sur le fonctionnement de la FFG et sur l'échelle de niveau.

Dérive des echelles de niveau ?

Messagepar Pio2001 » Jeu 18 Aoû 2016 00:02

Bonjour,
Je suis responsable compétition au club de Lyon, et je me pose des questions sur les échelles de niveau, notamment l'échelle FFG, et l'échelle KGS, auxquelles nous sommes le plus souvent confrontés.

Au club, on a coutume de dire qu'il y a environ "3 kyu" d'écart entre les échelles. C'est-à-dire que 5 kyu kgs, par exemple, peuvent correspondre à environ 8 kyu FFG.

En 2015, le site OGS a fait un sondage parmi ses membres et leur a demandé de donner l'ensemble de leurs rankings. Ils ont ensuite rassemblé les résultats dans des graphes que l'on peut voir ici : https://gist.github.com/thouis/0b43424e9a61dd84478f
Le 13e graphe compare l'échelle kgs et l'échelle egf. Dans la zone des dan, les classements correspondent, mais on voit que dans la zone des 10 kyu, l'écart entre les deux échelles est plutôt de 5 kyu. De sorte que 10 kyu kgs correspond à peu près à 15 kyu EGF.
J'ignore si des membres français ont entré leur niveau FFG en tant que niveau EGF.
D'autre part, on peut voir que c'est plutôt l'échelle KGS qui est à part. Les gens y sont surévalués de 5 kyu par rapport à la plupart des autres échelles.

Enfin, si je regarde quelques joueurs du club de Lyon, l'écart entre le niveau kgs et le niveau FFG semble encore plus grand, il tourne plutôt autour de 7 kyu. Un joueur 6 kyu sur kgs étant généralement plutôt dans les 13 kyu au club. Ayant joué à l'occasion contre des joueurs de Grenoble, la situation ne me semble pas très différente chez eux. Les handicaps contre nous étaient bien adaptés.

Nous n'opérons pas spécialement de demandes de réévaluation, car nos niveaux sont généralement cohérents les uns par rapport aux autres.

Je suis en train de me demander si, en tenant régulièrement compte de ces écarts pour inscrire les nouveaux à l'échelle, nous n'étions pas nous-mêmes responsables d'une dérive permanente du bas de l'échelle FFG.

Je m'explique : les modes de calculs de classement sont très rigoureux, mais ils n'évaluent que les ecarts entre les joueurs, et non leur niveau absolu.
Les correspondances entre les niveaux, et donc l'ajustement des échelles les unes par rapport aux autres, se fait de plusieurs façons :

La limite basse est fixée à 30 kyu. Les débutants ont ce niveau dans presque toutes les échelles (à quelques exceptions près). La limite haute est fixée à 9 dan. Mais ces deux niveaux sont extrêmement imprécis. On peut presque dire, mathématiquement, que ce sont des infinis.
Le niveau de 1 dan est parfois ajusté sur KGS par rapport à des joueurs dont le niveau est connu. En 2015, toute l'échelle KGS a ainsi été relevée de 0.5 kyu par décision de l'administration. Mais ces ajustements restent mineurs et rares.
Les joueurs de la FFG sont parfois ajustés par la commission de réévaluation. J'ignore si ces ajustements sont nombreux et s'il y a des critères particuliers pour déterminer le niveau des joueurs.
Côté KGS, il y a des bots dont le niveau est fixe. Je n'ai jamais regardé de ce côté, mais j'imagine qu'ils ont une influence sur le positionnement absolu du bas de l'échelle.

Mais surtout, un facteur majeur d'ajustement du niveau absolu de l'échelle FFG c'est le niveau que nous autres, responsables compétitions, choisissons pour les nouveaux inscrits. Tous ces nouveaux joueurs tirent l'échelle vers eux au fur et à mesure qu'ils rencontrent les anciens inscrits.

Il y a en parallèle un facteur mécanique de glissement de l'échelle FFG par rapport à l'échelle KGS dû au fait que les nouveaux inscrits progressent dans la réalité, mais jouent énormément plus de parties sur KGS que dans les compétitions fédérales. C'est tout-à-fait normal, et la FFG a d'ailleurs adopté plusieurs mesures pour lutter contre cela dans le calcul de l'échelle (pas de descente des joueurs fort lorsqu'ils perdent avec un fort handicap, mais montée du joueur faible, réajustement lorsqu'un joueur monte de plus de 60 points lors d'un seul tournoi, mais pas lorsqu'il descend).

Or, voici le point qui est inquiétant : sachant qu'il y a "environ 3 kyu d'écart" avec kgs, nous avons fini par anticiper cet écart et inscrire directement les nouveaux 3 kyu en dessous de leur niveau kgs. C'est une pratique déjà courante.
Mais les progrès des joueurs restant les mêmes, suite à leur inscription, leur classements glissent l'un par rapport à l'autre, de sorte qu'ils finissent par se retrouver avec 3+3 = 6 kyu d'écart entre le classement FFG et KGS.
Sachant cela, notre reflexe va être d'inscrire les suivants 6 kyu en dessous de leur classement kgs afin qu'ils soient directement là où ils devraient être.
Mais cette décision même va de nouveau décaler les échelles et les conduire à 6+3 = 9 kyu d'écart !
Puisqu'on le sait, on va descendre encore les inscriptions 9 kyu en dessous etc.
C'est sans fin !

C'est un peu comme si nous étions pendus à un piton planté au flanc d'une falaise par une petite corde de 1 mètre. Ce mètre représente l'écart mécanique et naturel entre les échelles FFG et KGS, dû au temps de réaction bien plus rapide de l'échelle KGS au progrès des joueurs.
Voyant que la corde est trop tendue, nous détachons le piton et le replantons un mètre plus bas (on inscrit les nouveaux à kgs-3). Mais notre poids nous fait retomber de 1 mètre. Donc nous détachons à nouveau le piton et le replantons encore 1 mètre plus bas (nouveaux à kgs-6) etc. etc. etc.

Je ne suis pas certain de tout cela. Ce ne sont que des hypothèses. Mais je pense qu'il est important que nous ayons des consignes pour déterminer le niveau d'inscription des nouveaux adhérents lorsqu'ils jouent leur première partie officielle.

Actuellement, la pratique tacite au club de Lyon est d'inscrire les débutants à 20 kyu, et les internautes environ 3 kyu en-dessous de leur niveau KGS.
L'écart que nous constatons aujourd'hui nous inciterait clairement à commencer à les inscrire 6 ou 7 kyu en-dessous si leur niveau KGS est inférieur à 5 kyu. Je pense qu'il ne faut surtout pas le faire. Normalement, on ne devrait jamais rien ajuster et utiliser le niveau KGS tel quel, l'algorithme de calcul de l'échelle se chargeant du reste.

A l'occasion du prochain tournoi de Lyon, je pense procéder à un petit sondage pour avoir le niveau KGS des joueurs, et connaître plus précisément l'écat entre les échelles.

Dans les autres clubs, à Paris ou Grenoble, notamment, où les joueurs sont nombreux, comment procédez-vous pour déterminer le niveau des nouveaux inscrits ?
Pio2001
 
Messages: 133
Inscription: Sam 28 Sep 2013 17:45
Club: Lyon Shinogi
Niveau: 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS: Pio2001

Re: Dérive des echelles de niveau ?

Messagepar javaness » Jeu 25 Aoû 2016 17:59

L'échelle européenne est presque certainement déflationniste. La méthode classique pour estimer un niveau est tout simplement de jouer ensemble avec <qqn> qui a un niveau relativement stable.
javaness
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 3 Avr 2014 21:15
Club: Belette Bleue
Niveau: 2
Pseudo KGS/IGS: javaness

Re: Dérive des echelles de niveau ?

Messagepar Pio2001 » Ven 26 Aoû 2016 20:18

Malheureusement, dans la réalité du terrain, on est régulièrement amenés à faire des estimations de dernière minute à partir d'une autre échelle. La question est de savoir s'il faut alors compenser ou non un écart connu entre ces deux échelles.

Dans le cas particulier d'une inscription à la FFG à partir d'un niveau KGS connu, mon impression est qu'il faut se forcer à ne pas le faire si on ne veut pas ruiner toute la partie double kyu de l'échelle FFG : 15 kyu KGS, 15 kyu FFG.
Pio2001
 
Messages: 133
Inscription: Sam 28 Sep 2013 17:45
Club: Lyon Shinogi
Niveau: 11 Kyu
Pseudo KGS/IGS: Pio2001


Retourner vers Forum de la fédération

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron